Aides au logement

Aides au logement lors de l’installation

Pour un jeune qui s’installe, le propriétaire demande généralement :

– un garant (une tierce personne, souvent un parent, se porte caution solidaire c’est-à-dire qu’il s’engage à s’acquitter du loyer en cas d’impayé du locataire).

– le paiement d’une caution

1 – LES AIDES D’ACTION LOGEMENT

L’aide est attribuée par les Organismes collecteurs du 1% Logement : Logilia, Solendi, Plurial Entreprises, Astria…

Ces aides sont destinées aux salariés du secteur privé non agricole quel que soit leur âge et aux jeunes de moins de 30 ans en recherche d’emploi.

L’avance Loca-Pass

Elle permet de verser immédiatement le dépôt de garantie demandé par le bailleur et de le rembourser petit à petit, sans payer d’intérêts, sur une durée maximale de 25 mois.
Pour en savoir + cliquez sur ce lien : https://www.actionlogement.fr/l-avance-loca-pass

La Garantie Loca-Pass

C’est une caution qui garantit au propriétaire pendant 3 ans les risques d’impayés quels qu’ils soient, pour un montant maximum de 9 mois de loyers et charges. La Garantie Loca-Pass ne concerne que les logements appartenant à des personnes morales (organismes HLM, association…) et faisant l’objet d’une convention ouvrant droit à l’Aide Personnalisée au Logement (APL), ou d’une convention signée à l’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH).
Pour en savoir + cliquez sur ce lien : https://www.actionlogement.fr/la-garantie-loca-pass

L’Aide Mobili-Jeune®

L’aide Mobili-Jeune est une aide au logement qui permet de prendre en charge une partie de votre loyer pendant la durée de votre formation en alternance. L’aide s’adresse aux jeunes de moins de 30 ans.
Pour en savoir + cliquez sur ce lien : https://www.actionlogement.fr/l-aide-mobili-jeune

2 – LA GARANTIE VISALE

VISALE est une caution accordée par Action Logement au locataire qui prend en charge le paiement du loyer et des charges locatives de la résidence principale, en cas de défaillance de paiement.
Grâce à cette garantie fiable et gratuite, les locataires (pour connaitre la liste des bénéficiaires, consulter le lien indiqué ci-après) trouvent plus facilement un logement en rassurant leur futur propriétaire.
Pour en savoir + cliquez sur ce lien : https://www.actionlogement.fr/la-garantie-visale

3 – LE FSL (Fonds de Solidarité Logement)

Il peut permettre de financer le dépôt de garantie et certains frais liés à l’installation. Pour les logements du parc public, il est possible de solliciter une garantie de paiement des loyers.

4 – LE PACK 1ère INSTALLATION

C’est une aide de la CAF qui vise à l’autonomisation des jeunes de 18 à 25 ans non étudiants pour l’accès à un premier logement.
Pour en savoir + cliquez sur ce lien : https://www.adil68.org/informations-logement/guide-des-dispositifs-logement-et-hebergement-dans-le-haut-rhin/acces-au-logement/aide-a-lacces/pack-premiere-installation-caf-aide-ponctuelle/

Aides au logement durant la location

LES AIDES DE LA CAF

La Caisse d’Allocations Familiales la plus proche de votre nouveau domicile peut vous verser une aide au logement mensuellement  (APL, ALF ou ALS) si vous payez un loyer pour votre résidence principale et que vos ressources sont modestes.

L’APL (Aide personnalisée au logement) est réservée aux logements qui font l’objet d’une convention avec l’Etat (foyers, HLM, etc…).

L’ALF (Allocation de Logement à caractère Familial) concerne des personnes qui ont des enfants (nés ou à naître),  ou qui sont mariés depuis moins de 5 ans (avant les 40 ans des conjoints) et qui ne perçoivent pas les APL.

L’ALS (Allocation logement à caractère social) est réservée à toutes les autres habitations, sous certaines conditions (surface du logement, WC, chauffage, etc.).

La CAF prendra en compte vos ressources personnelles et le montant du loyer (divisé par le nombre de colocataires si vous êtes en colocation).

Vous pouvez faire une > SIMULATION < afin de connaître le montant de l’aide que vous pourrez percevoir. Attention, ce montant n’est qu’une estimation et n’est donné qu’à titre indicatif.

Cette aide est calculée en fonction de plusieurs critères : votre situation familiale, vos ressources, la nature de votre logement, et votre lieu de résidence.

Les aides au logement ne sont pas cumulables. L’ordre de priorité est le suivant : APL, ALF, ALS.

Attention :

  • si le logement appartient à un membre de votre famille, vous ne pouvez pas en bénéficier.
  • si vos parents touchent des allocations familiales parce que vous avez moins de 25 ans, votre allocation logement risque de les leur faire perdre.
  • si vous ne payez plus votre loyer depuis 2 mois ou plus, le versement de votre aide au logement risque d’être suspendu.

Comments are closed.